Ce que partagent et défendent les LCP

Les membres du réseau des lieux collectifs de proximité partagent un socle de valeurs et d’ambitions communes :

Des valeurs communes

Les LCP défendent

  • Une laïcité respectueuse des différences
  • Le partage
  • La coopération permettant d’agir ensemble, quel que soit sa place ou son statut.
  • La proximité comme gage de cohésion sociale

  • La mixité sociale par le décloisonnement des services ou des accueils de la population.

  • La solidarité

En outre, les lieux collectifs de proximité inscrivent leurs projets dans une dimension d’intérêt général, en s’ouvrant à tous les publics, notamment les plus fragiles, en préservant à ses activités un caractère non lucratif et apolitique. En toutes circonstances, les associations garantissent un fonctionnement démocratique et transparent et préserve le caractère désintéressé de leur gestion.

Des ambitions communes

Les lieux collectifs de proximité ont l’ambition :

  • D’innover pour apporter des réponses à des besoins sociaux locaux non satisfaits et pour que les évolutions de populations soient prises en compte (famille, migrant, rurbain…)

  • D’inscrire leur action avec un ancrage territorial et une proximité importante avec leurs usagers.

  • D’asseoir leur fonctionnement sur un modèle social différent dans lequel administrateurs, salariés, bénévoles, bénéficiaires ont leur place « favorisant un lieu cogéré, atypique, qui doit sans cesse se réinventer».

  • De valoriser les connaissances, les compétences des personnes et des savoir-faire locaux.

  • D’asseoir leur développement sur un modèle économique mixte relevant de l’économie sociale et solidaire. Ce modèle lie la vente de service dans une optique d’insertion ou d’accessibilité à tous, des financements publics liés à la dimension sociale des projets et la valorisation du bénévolat.

  • De professionnaliser le fonctionnement de leurs structures

  • De développer des projets créateurs d’emploi et de pérenniser les postes existants.